La réalisatrice Judith Rueff raconte le combat d'un industriel camerounais contre Nestlé. Elle a suivi Pius Bissek, patron d'une usine de produits laitiers à Douala, capitale économique du Cameroun, qui accuse le géant suisse de l'agroalimentaire d'avoir importé des faux laits à base d'huile de palme et de coco et d'avoir coulé son entreprise. Depuis dix ans, entouré de ses anciens salariés, il se bat pour rouvrir son usine. Le procès est à présent entre les mains des juges de la Cour suprême. La bataille juridique paraît inégale, mais Pius Bissek est déterminé à ne pas baisser les bras.

Au Cameroun, de plus en plus de jeunes diplômés à l'étranger font le choix de revenir au pays. Ils tournent le dos à une Europe qui se noie dans ses difficultés économiques et identitaires pour se tourner vers un continent plein d'opportunités. S'il est vrai que les conditions d'accueil sont parfois délétères, que certains renoncent après une tentative infructueuse, d'autres s'accrochent et réussissent.