Les derniers sujets des examens camerounais

Rien de tel que les derniers sujets (anciennes épreuves) pour peaufiner ses révisions. CollectionBrain a rassemblé pour vous tous les sujets et les corrigés des examens des années précédentes. A télécharger gratuitement, en toute simplicité et sans modération !

Pour s’y retrouver, c’est simple : ces sujets sont classées par série, par matière et par année. Vous pouvez les consulter et les télécharger autant de fois que vous le souhaitez. Faites-en de vrais alliés dans vos révisions afin de vous entraîner aux épreuves des examens en conditions réelles ! Ne reste plus qu’à se mettre au travail...

  • CEP
  • BEPC
  • PROBATOIRE A
  • PROBATOIRE C
  • PROBATOIRE D
  • BACCALAUREAT A
  • BACCALAUREAT C
  • BACCALAUREAT D

BACS : A, SES, ACA, Niveau : bacs+5

Salaire : 150.000 à 200.000fcfa

Débouchés : en baisse

Son job

Sélectionner et rechercher l’information, c’est le rôle premier du do­cumentaliste encore appelé bibliothécaire. Il multiplie les supports pour fournir aux jeunes élèves le maximum de données pour préparer leur cours, leurs exposés ou tout simplement s’informer sur un sujet qui les intéresse. Il doit aussi acquérir des ouvrages, puis les classer en les référençant. Charge à lui d’apprendre aux élèves à mener leur recherches et à trouver les bonnes informations par eux-mêmes.

 

 

Sa formation

Pour devenir documentaliste ou bibliothécaire, vous devez suivre le même parcours qu’un journaliste sauf que, à l’ESSTIC, vous choisirez plu­tôt l’option : information documentaire. L’admission se fait par voie de con­cours. Attention ! Un master avec l’option documentation est obligatoire.

Ses qualités

>     Sens du contact et de la pédagogie

>     Ordonné et logique

>     Esprit de synthèse

>     Curiosité intellectuelle.

BEPC-CAP-PROBATOIRE-BAC. Niveau : BAC et BAC+1

Salaire : 120 000 à 200 000 en fin de carrière

Débouchés : stables et précaires (intégration après au moins 3 ans)

 

Son job

L’instituteur fait la classe à des enfants âgés de 2 à 11 ans, et sco­larisé de la maternelle au cm2 pour l’enseignement primaire général, de la 1ere année en 4eme année pour l’enseignement technique. Sauf à l’enseignement technique, l’instituteur est spécialiste de sa matière et n’enseigne que ça. Mais, les instituteurs du primaire enseignent le français, les maths, l’histoire-géographie, la science expérimentale et le sport. Il doit aussi trouver comment aborder les discipline, préparer ses cours et ses activités s’adapter à sa classe. C’est un enseignant polyvalent par excel­lence. En plus de 26 heures de cours par semaine, il prend part à la con­ception et à la mise en œuvre du projet d’école, il rencontre des parents, des collectivités locales, et monte des animations et des projets.

 

Sa formation

Pour devenir instituteur au Cameroun, vous devez obligatoirement obtenir le CAPIEM (certificat d’aptitude au professorat des instituteurs de l’enseignement primaire et maternelle), et le CAPIET (certificat d’aptitude au professorat des instituteurs de l’enseignement technique).

NB : les instituteurs de l’enseignement primaire et maternel se forment à l’ENIEG et ceux de l’enseignement technique à l’ENIET. Les formations durent entre 2 et 3 ans en fonction du diplôme à l’entrée.

Ses qualités

>    Sens du contact

>    Pédagogie

> Résistance physique et nerveuse

Il porte une double casquette. Enseignant, il donne des cours dans sa spécialité, chercheur, il contribue à la progression des connaissances dans sa matière, publie des articles, participe à des colloques, dirige des mémoires de master et des thèses. Pour cela, il doit lui-même être titulaire au moins d’un doctorat (bac+8). Dans notre pays, le revenu moyen d’un enseignant d’université s’élève à 350 OOOfcfa/mois en plus des primes et autres cours dans les universités et instituts privés.

Bacs : généraux et techniques. Niveau : bac+3 à bac+5

Salaire : à partir de 180 OOOfcfa/mois en début de carrière.

Débouchés : stables (intégration directe à la fonction publique cat. A1).

Son Job:

Il consacre la majeure partie de son temps à l’animation du sport scolaire. Pour exercer le métier, il faut présenter le concours de l’INJS ou le CENAJES. Niveau bac et bac+3. Durée de la formation : 2ans.